Couverture numérique

Comme dans la majorité des territoires ruraux, la couverture numérique de notre territoire est très rarement satisfaisante. Afin de mieux comprendre la situation, voici quelques explications sur les techniques et les acteurs intervenant sur le territoire.

Les techniques  service adsl

  • l'ADSL et le VDSL : Ces deux techniques permettent l'Internet par le réseau téléphonique « cuivre » actuel. La fibre arrive jusqu'à un NRA (central téléphonique), puis l'Internet est acheminé dans chaque foyer par le réseau existant. Le débit s'affaiblit donc avec l'éloignement du NRA, de 20Mb/s à sa sortie, il descend à 4Mb/s à 3 km, 1Mb/s à 6 km.
  • le FTTH (Fiber To The Home, Fibre jusqu’à l’abonné) : La fibre optique est le moyen d’accès à Internet à très haut débit. En FTTH, elle est utilisée de bout en bout et se termine au domicile de l'abonné. C'est la solution idéale (débit jusqu'à 100 fois supérieur à l'ADSL sans dégradation selon la distance). Il s'agit dans ce cas de construire un deuxième réseau, parallèle et comparable au réseau « cuivre », donc avec des coûts et des délais très importants. Le développement du FTTH s'est fait aujourd'hui essentiellement en zones urbanisées.
  • la Montée En Débit (MED) : Il s’agit d’une technique mixte qui rapproche la fibre optique du centre d'un village par un déport d'un NRA vers le sous-répartiteur de la commune. Les lignes en cuivre sont ainsi raccourcies et la fibre optique rapprochée des habitations, ce qui permet aux abonnés de disposer d’un accès à Internet beaucoup plus performant. La MED est une solution transitoire permettant un Internet satisfaisant dans l'attente du FTTH.
  • le satellite : C'est la solution lorsque les autres techniques ne sont pas applicables en raison de l'éloignement et de difficultés de raccordement. Elle permet d'accéder à Internet quel que soit le lieu couvert par le satellite. 

Rambouillet Territoires  acteur

Il y a quelques années, les communes du territoire ont été « ventilées » en 2 zones :

  • Une zone publique, soit 21 communes, dont le déploiement de la fibre optique sera assuré par Yvelines Fibre (filiale de TDF)​ selon le planning de déploiement ci-dessous.
    Ablis, Allainville-aux-Bois, Auffargis, Boinville-le-Gaillard, Bonnelles, Bullion, Cernay-la-Ville, Gambaiseuil, La Celle-les-Bordes, Le Perray-en-Yvelines, Les Bréviaires, Les Essarts-le-Roi, Longvilliers, Orsonville, Paray-Douaville, Ponthévrard, Prunay-en-Yvelines, Rochefort-en-Yvelines, Sainte-Mesme, Saint-Léger-en-Yvelines et Saint-Martin-de-Bréthencourt
  • Une zone privée, soit 15 communes, dont le déploiement de la FTTH sera assuré par des opérateurs privés.
    Clairefontaine-en-Yvelines, Émancé, Gazeran, Hermeray, La Boissière-École, Mittainville, Orcemont, Orphin, Poigny-la-Forêt, Raizeux, Rambouillet, Saint-Arnoult-en-Yvelines, Saint-Hilarion, Sonchamp et Vieille-Église-en-Yvelines

Planning de déploiement du réseau fibre optique (au 1er juin 2020) 

ABLIS

OUVERT À 61 %

ALLAINVILLE-AUX-BOIS

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

AUFFARGIS

OUVERT À 64 %

BOINVILLE-LE-GAILLARD

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

BONNELLES

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

BULLION

OUVERT À 44 %

CERNAY-LA-VILLE

OUVERT À 48 %

GAMBAISEUIL

PRÉVISION D’OUVERTURE : 3e TRIMESTRE 2020

LA CELLE-LES-BORDES

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

LE PERRAY-EN-YVELINES

OUVERT À 20 %

LES BRÉVIAIRES

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

LES ESSARTS-LE-ROI

OUVERT À 24 %

LONGVILLIERS

PRÉVISION D’OUVERTURE : 3e TRIMESTRE 2020

ORSONVILLE

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

PARAY-DOUAVILLE

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

PONTHÉVRARD

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

PRUNAY-EN-YVELINES

PRÉVISION D’OUVERTURE EN 2021

ROCHEFORT-EN-YVELINES

OUVERT À 78 %

SAINTE-MESME

PRÉVISION D’OUVERTURE EN AOÛT 2020

SAINT-LÉGER-EN-YVELINES

PRÉVISION D’OUVERTURE EN AOÛT 2020

SAINT-MARTIN-DE-BRÉTHENCOURT

OUVERT À 72 %

 

 

Réalisation Stratis

Ouvrir la fenêtre modale événementielle