Jean-Noël Quénelle

Expert chez COGEP, cabinet d’expertise comptable situé sur le parc d'activités Bel Air - La Forêt (Gazeran).
©COGEP

 

 

 

« Une vision à 360° du conseil aux entreprises »



SON ACTIVITÉ

COGEP est un cabinet qui fournit un service complet et personnalisé en matière d’expertise comptable, de fiscalité, d’audit, de conseil…
Jean-Noël Quénelle a la particularité d’officier en tant qu’expert comptable au bureau de Gazeran mais aussi à Luisant, en Eure-et-Loir. Et comme tous les experts de chez COGEP, son rôle va bien au-delà de l’expertise comptable, il accompagne véritablement les chefs d’entreprise, dans des secteurs d’activité très variés (agriculture, artisanat, BTP, commerce, industrie, professions libérales…).
COGEP est le 10e cabinet d’expertise comptable français, il compte près de 1 100 collaborateurs et 80 bureaux dans l’hexagone. Ce vaste réseau permet au groupe d’avoir une expertise dans de nombreux domaines : gestion, juridique, financement, patrimoine, transmission, accompagnement au développement des activités à l’international…
Le cabinet fait en effet également partie du réseau HLB International, un réseau mondial d’experts comptables et de commissaires aux comptes qui regroupe 20 000 personnes réparties dans 140 pays.

SON ACTUALITÉ, SES PROJETS

Si l’expertise comptable est le fer de lance de COGEP, face à l’accélération du monde économique, aux évolutions sociales et juridiques, à la complexité des obligations d’un chef d’entreprise : un cabinet qui veut accompagner au mieux les structures qu’il épaule se doit de développer encore ses domaines d’expertise. Donc le projet est bien de développer, encore, les activités. 
Au niveau de la politique RH, cela signifie reformer des équipes, s’entourer de nouveaux collaborateurs, spécialistes métiers (avocats, banquiers d’affaire, conseillers en patrimoine…). 
Comme l’explique Jean-Noël Quénelle : « Avec 12 salariés à l’heure actuelle, nous envisageons de créer encore 5 ou 6 postes. L’objectif n’est pas de devenir le leader du marché mais d’offrir une prestation la plus performante possible. Chaque bureau fonctionne avec une « petite » équipe. Nous ne voulons pas d’une grosse structure, ou donner l’image d’une usine… Nous souhaitons fonctionner avec un cabinet à taille humaine. Nous profitons de la puissance du groupe COGEP, sur lequel nous pouvons nous appuyer, et à côté de cela nous conservons notre autonomie et offrons proximité et réactivité à nos clients. Pour eux c’est rassurant.
Sur le plan des outils informatiques, de la technologie, nous essayons d’être précurseurs là-aussi, d’avoir une vraie valeur ajoutée. Nous avons déjà des logiciels très performants mais nous sommes en ce moment en phase de test d’un nouvel outil qui relève de l’intelligence artificiel. C’est une commande, du « sur mesure ». L’investissement est important mais l’ordinateur va pouvoir suppléer l’expert pour des tâches de comptabilité basiques. Exemple : plus besoin d’aller télécharger les factures sur les sites des fournisseurs, la machine pourra le faire. Cela libère du temps, l’expert sera plus disponible, à l’écoute et pourra se concentrer sur ses missions de conseil et d’accompagnement au quotidien.
»

LE CHOIX DU TERRITOIRE POUR L’IMPLANTATION DE SON ENTREPRISE

Le cabinet se situe aujourd’hui sur le parc d’activités Bel Air - La Forêt mais, lorsqu’il a été racheté, il se trouvait dans le centre de Rambouillet. Historiquement, il est solidement implanté : créé à la fin des années 70, il vient de fêter ses 40 ans ! 
« Si nous avons fait le choix de Gazeran, c’est parce que nous souhaitions avoir des bâtiments neufs, plus spacieux et renvoyer une image moderne du bureau à nos clients. Vis-à-vis des entreprises avec lesquelles nous travaillons - 80 % sont des PME-PMI, voire même des TPE, qui se situent dans un secteur allant jusqu’à Chartres ou Dreux - nous nous devions de rester proche de Rambouillet. Cette implantation nous permet aussi de toucher une clientèle parisienne…
Je me suis également rendu compte ces dernières années, pour accompagner de nombreux créateurs d’entreprise ou aider des porteurs de projets dans le cadre d’une reprise d’activité - étant par ailleurs membre d’un comité du Réseau France Initiative ou du business club Repreneurs et Créateurs d’Entreprises (RCE) - que les aides et avantages attribués pour ces dossiers pouvaient être plus intéressants dans les Yvelines. On trouve dans le département un dynamisme et une volonté d’aider ceux qui ont le désir d’entreprendre…
»
 

Situer