Luc Oberlin
Luc Oberlin
© Annemarie Ledoux

Sport

Rambouillet

Luc Oberlin

« Depuis ma participation aux « Nuits du haras », au Haras national des Bréviaires, j’ai un attachement tout particulier pour ce site dédié au Cheval ! »

Publié le :

SON ACTIVITÉ

Luc fait du spectacle équestre (et plus précisément de la poste hongroise) depuis 2014. Il a grandi entouré d’animaux, notamment de chevaux de par les activités de sa mère, propriétaire d’un centre équestre à Rambouillet. Il a donc toujours vécu à leur contact. C’est ainsi tout naturellement qu’il a eu envie de découvrir et d’explorer de nouvelles disciplines équestres et de développer une nouvelle manière d’échanger avec ses poneys. Cette pratique est surtout basée sur la confiance qu’il a su instaurer dans sa relation avec eux au quotidien. Ce sont ses confidents, ses compagnons de jeu.
Sa pratique consiste à monter debout sur 2 chevaux côte à côte. Il a commencé doucement, au pas, et aujourd’hui, après plusieurs années d’expérience et d’entraînement, il est capable de se mettre debout à toutes les allures… et même en sautant des obstacles !

SON ACTUALITÉ, SES PROJETS

Actuellement en classe de première, il se consacre prioritairement à ses études… mais compte bien conserver le spectacle équestre en hobby, une activité qu’il continuera d’exercer en parallèle.
Il n’a pas encore d’idée précise sur le métier qu’il compte faire plus tard, il sait seulement qu’il aimerait rester au contact des animaux. 
Coté projets équestres, il réfléchit à un prochain spectacle… mais pour le moment, il préfère garder le secret à ce sujet !

SON LIEN AVEC LE TERRITOIRE

Encore tout jeune, il pratique l'équitation au Poney club du Vieil Orme, à Rambouillet, depuis sa plus tendre enfance. 
Il a eu la chance de pouvoir participer au spectacle « Les Nuits du haras » au Haras national des Bréviaires en 2014.
Depuis, il a vraiment un attachement tout particulier pour ce site dédié au Cheval. Il estime qu’il est indispensable pour le futur développement de la filière. Il trouve d’ailleurs dommage que le site, avec tous ses atouts, ne soit pas plus mis en avant, sur différents plans : le tourisme, l’élevage, le spectacle… 
Cela permettrait en effet d’afficher plus clairement l'identité Cheval du territoire.
Le haras de la Cense lui a également donné sa chance, lors des rencontres éthologiques en 2017. Cela lui a ainsi permis de se qualifier pour Équi’Star, au Salon du Cheval, début décembre 2017 à Paris. Sur les 12 artistes en lice, il a obtenu la 3e place ! C’est Diego Cassaro, un professionnel des spectacles équestres (Théâtre Équestre de Wattrelos), qui avait présélectionné les candidats.
Il a aussi tout de même l’occasion de profiter de la forêt, toute proche de chez lui, ce qu’il apprécie car il aime énormément le contact avec la nature. Il trouve que c’est une des forces du territoire : « Nous avons de la chance de vivre à la campagne tout en ayant la ville à proximité. Rambouillet est une petite ville très agréable, dont on peut très vite "s’échapper" pour profiter de grands espaces à vélo, à pied ou… à cheval ! »
 

MES ENDROITS PRÉFÉRÉS SUR LE TERRITOIRE

Le Poney Club du Vieil Orme à Rambouillet :
« J’y passe tout mon temps depuis que je suis tout petit. Les enfants viennent pour apprendre à monter à poney, mais ils peuvent aussi y développer l'estime de soi, les règles du bien vivre ensemble ainsi que le respect des animaux. Et pour les compétiteurs, ils ont la chance de pouvoir participer au championnat de France à Lamotte-Beuvron, en juillet. »
Il apprécie aussi aller régulièrement à la Bergerie Nationale, dans le parc du château, là-encore… pour profiter des animaux !

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis

Ouvrir la fenêtre modale événementielle