Hélène Khim-Tit
© DR

Art et culture

Orphin

Hélène Khim-Tit

« Je suis très attachée à mon village d’Orphin. C’est là que j’ai recréé mes racines. »

Publié le :

SON ACTIVITÉ

Après 25 ans dans l’hôtellerie, elle a donné une autre direction à sa vie en se formant, pendant 4 ans, à la médecine traditionnelle chinoise qu’elle exerce aujourd’hui par le biais du massage, en cabinet ou à domicile*.
À l’issue de cette période à la découverte de « l’art d’entretenir la vie », elle a éprouvé le besoin de voyager. Paradoxalement, ce n’est pas en Chine qu’elle a choisi d’aller mais en Inde. Ses rencontres l’ont menée à Fatehpur Sikri, une ville à 45 km d’Agra (et du célèbre Taj Mahal). Elle a été très sensible à la situation des enfants qu’elle y a rencontrés et au fait qu’on lui dise qu’ils étaient pauvres et qu’ils le seraient toujours. Ce « toujours » l’a incitée à démontrer que l’on peut sortir du déterminisme social et que la pauvreté n’est pas une fatalité.
De retour en France, elle entraîne deux de ses amies dans la création d’une association : Sunrise France India®. Celle-ci a pour objectif de soutenir la population par l’éducation, l’économie solidaire et la santé avec : la construction d’une école primaire (ouverte depuis le 16 février 2015), d’un atelier d’artisanat - fournissant du travail aux familles les plus démunies - et d’une structure médicale pour faciliter l’accès aux soins pour tous, le problème de fond restant le fort taux d’analphabétisme.
Aujourd’hui, elle partage son temps entre la France et l’Inde où il lui tient à cœur, avec l’équipe sur place qui est 100 % indienne, de voir les 70 élèves (de 7 à 14 ans) accueillis au sein de l’école s’épanouir et devenir des acteurs économiques et sociaux à part entière. C’est pourquoi l'association a besoin d'un soutien financier sur le long terme pour accompagner les enfants au cours de leur scolarité jusqu’à l’université ou dans l’apprentissage d’un métier.

SON ACTUALITÉ, SES PROJETS

Elle a été sollicitée pour raconter son aventure indienne. Après avoir écrit deux romans (La Concordance des vents et La Pourpre de Modagor, parus respectivement en 2010 et 2011 aux éditions Terre de Littérature, sous le nom d’Hélène Maydat), elle a repris la plume !
Son récit est paru en novembre dernier sous le titre La Route de la joie ou La création d’une école en Inde, aux éditions L’Harmattan, son actualité est donc principalement littéraire. Le livre sera entre autres présenté au « Salon Livre Paris » en mars et au Salon des écrivains et des éditeurs de Rambouillet qui se tient généralement en novembre.
Une exposition des photos qu'elle a prises en Inde sera présentée à la médiathèque La Lanterne en parallèle d’une séance de dédicace de son livre le 4 avril 2020. 
L’ensemble des bénéfices de ces activités est bien évidemment intégralement reversé à l’association.
Pour la 5e année consécutive, l’association organise un salon de créateurs qui se tiendra les samedi 28 et dimanche 29 mars à l’Hôtel Mercure Rambouillet Relays du Château. Ex « Printemps des créateurs », il devient « Un Week-end de créateurs » et alliera l’artisanat et les saveurs gourmandes.

SES LIENS AVEC LE TERRITOIRE

Elle a toujours vécu dans les Yvelines. Elle a passé son enfance et sa jeunesse entre Poissy et Saint-Germain-en-Laye puis, à 30 ans, elle a emménagé à Orphin avec son mari.
Ils ont été séduits par la région, profondément authentique : « J’aime cette terre en toute saison. Parce que je ne connais pas le pays où je suis née - l’Algérie - c’est ici que j’ai reconstruit mes racines. Je suis heureuse de faire découvrir ma région aux enfants en Inde, dans le cadre des partenariats que l’association tisse avec l’école d’Orphin et les écoles de Rambouillet. Il s’agit d’échanges interculturels basés sur la découverte des environnements respectifs. »

MES ENDROITS PRÉFÉRÉS SUR LE TERRITOIRE

« Ce sont des lieux de promenade autour d’Orphin, succession de champs et de bois où je ne me lasse jamais des couleurs changeantes du ciel et où à chaque pas je découvre la trace d’un animal qui est passé avant moi.
J’aime aussi beaucoup la maison d’Aragon et d’Elsa Triolet, à Saint-Arnoult-en-Yvelines. Comme tous les lieux d’artistes, elle a une âme qui n’appartient qu’à elle… »

* Massages Traditionnels Chinois (MTC), TuiNa : page Facebook « Être en forme au fil des saisons »

Et pour en savoir plus sur l’association Sunrise France India®, rendez-vous sur sa page Facebook.

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis

Ouvrir la fenêtre modale événementielle